Accoucher. Rien que d’y penser… La panique.

Afin, de toute facon, quand on est enceinte, on n’a pas trop le choix: il va bien falloir y passer ! Ou plutot il va falloir « que ca passe« … Voui. En moyenne, un bebe fait environ 3kg. Bon. Pour visualiser, ca fait 3 packs de lait… Sans les angles, hein, mais quand meme !!

C’est marrant, parce que l’accouchement en soi, ca me terrorisait au debut de la grossesse, et plus je me transformais en bombonne, moins ca me stressait… Je suis arrivee a me quitter tout ce stress a coup de grandes pensees type : « Des millions d’annees que les femmes accouchent, je vais bien y arriver moi aussi » ou « Victoria Beckam l’a fait 3 fois: ca doit pas etre si complique ??« , ou encore « De toute facon, c’est un moment qui doit etre tellement emouvant qu’on ne doit rien sentir... ».
Un vrai petit soldat, je vous dis.

Enfin, heureusement, IL Y A LES COURS DE PREPARATION A L’ACCOUCHEMENT. Non, je rigole.
Je pense que c’est la chose la plus inutile que j’ai faite pendant ma grossesse. Si, si. Encore plus inutile que l’achat du « Grand Livre des Prenoms » (alors que je savais deja qu’elle allait s’appeler « Prunelle », ma petite Prunelle).

Imaginez la situation: vous etes enceinte jusqu’aux oreilles et plus encore, avec un niveau de stress important parce que vous savez plus ou moins a quoi vous allez vous trouver confrontee (accoucher. On dirait un gros mot !).
Donc, naive, vous vous inscrivez a un cours de preparation, en pensant que cela va vous PREPARER (comme son nom l’indique) et donc vous TRANQUILLISER.

Grave erreur.

D’abord, vous vous retrouvez avec 7 autres bonbonnes en salopette (il n’y a plus que ca qui vous aille !). Et vous discutez avec elles. Premiere erreur: elles sont toutes mortes de trouille, et ELLES ONT TOUTES UNE COUSINE / AMIE / VOISINE DONT L’ACCOUCHEMENT C’EST TRES MAL PASSE.

Et comme elles ne veulent pas stresser toutes seules, elles en font profiter tout le monde. Votre moral prend -10.

Bon. Arrive la sage-femme: elle vous explique que le cours se deroulera en deux etapes: 1/ Comment se deroule un accouchement (car, c’est bien connu, quand on sait ce qui va se passer on stresse moins), 2/ Cours de respiration-yoga, pour apprendre a se detendre.

Alors la, je ne suis mais pas du toooout d’accord.

1/ Savoir, par exemple, qu’on va me donner un laxatif avant de rentrer en salle d’accouchement, « comme ca au moment de pousser vous n’aurez pas peur d’avoir des fuites fecales… » ca ne me tranquillise PAS DU TOUT ! Je n’y avais pas du tout pense a ce type de « fuites »… Maintenant je stresse encore plus: et s’ils oublient de me donner le laxatif ? Mon Dieu, la Honte… Et dire que j’ai tellement tanne mon mari que maintenant il est completemenet decide: il veut absolument assister a l’accouchement… Arrrgh !

J’ai le moral a -20.

2/ Les cours de respiration. Alors ca, effectivement, QUAND LA PERIDURALE FONCTIONNE, on y arrive a faire ses petits exercices de relaxation. En meme temps, c’est completement inutile, puisque avec la Peridurale (oui, oui, avec une majuscule, parce qu’elle aussi elle le vaut bien !), ON NE SOUFFRE PAS.
Par contre… si on a la « chance » de ne pas avoir de peridurale (ou qu’elle ne fonctionne que pendant les 2 premieres heures par exeeeemple…), et bien VOUS PENSEZ A TOUT SAUF AUX EXERCICES… !!!!!

et nous voila a -30.

Moralite: La prochaine grossesse, je resterai a la maison !!!