Quand j’etais enceinte, j’avais un gros doute: « je vais savoir m’occuper d’un bebe moi ? Quand je pense que parfois j’ai du mal a m’occuper de mes propres fesses... »

Comme (presque) toutes les mamans primerizas (et oui, ici ils ont meme invente un mot pour nous, les mamans-pour-la-premiere-fois, c’est dire !), j’etais completement un peu stressee.

HEUREUSEMENT, tout le monde etait d’accord (pour une fois): « Tu vas voir, t’es la maman… C’est instinctif: tu vas reconnaitre ses pleurs, savoir de quoi il a besoin, et pis lui il va sentir que tu sens, tu vois… »

Et moi, radieuse, je m’imaginais deja avec mon petit bout de chou, tout-beau-tout-rose, en pleine osmose, lui completement impregne de moi et moi de lui…

Bon. Soyons clairs: il y a tromperie sur la marchandise. Moi j’ai eu un bebe NORMAL, pas la version avec teletexte, ou on peut afficher les sous-titrages. C’etait TOUT en anglais bebe… Et je ne parlais pas du tout le bebe.

Imaginez ma deception, quand au bout d’une semaine, je me suis rendue a l’evidence: non, quand Prunelle se mettait a hurler, le plafond ne s’ouvrait pas, aucun rayon de lumiere ne me tombait sur le front… Aucune revelation divine sur les causes du desespoir de ma Prunelle…

J’en etais reduite, comme le commun des mortels, a:

1) Verifier si la couche etait humide. Non ? Bon, on passe au 2)
2) Verifier si Prunelle avait faim. Non ? Bon, on passe au 3)
3) Verifier si Prunelle avait sommeil. Non ? ALORS SE SONT DES COLIQUES !

D’ailleurs, je pense que cette histoire de colique, c’est juste pour rassurer les mamans qui ne savent pas pourquoi leur bebe pleure…

Au bout de la fameuse semaine, je me suis donc rendue a la Fnac, avec ma jolie demarche chaloupee de jeune maman qui vient d’acoucher (sympa l’episio…), pour chercher LE MODE D’EMPLOI DE PRUNELLE.
Etant particulierement stressee par le sujet, j’ai achete 3 bouquins, que j’etudiais consciensieusement pendant les micro-siestes de mon crapaud.
Je me suis donc retrouvee avec 3 avis completement differents sur pratiquement tous les sujets… Juste ce qu’il me fallait pour dissiper tous mes doutes…
Enfin, ca a eu le merite d’en dissiper un: CES LIVRES NE SERVENT A RIEN. Ca se saurait… !

Conclusion: Finallement, je fais comme tout le monde: au feeling, et CA SE PASSE TRES BIEN, MERCI !
La difference, c’est que, avant je stressais parce que je ne comprenais pas ce que me disait Prunelle, et maintenant je ne comprends pas toujours, mais je ne stresse plus.
Du coup elle pleure moins.
Et si en fait elle pleurait parce qu’elle sentait que je stressais et donc qu’il n’y avait pas osmose, mmm ?? (ca devient profond, la !)

mamanavecquipleure.gif